« Le langage n’est pas le propre de l’humanité. Les paroles animales dans le travail de la linguistique », 2020

Conférence donnée dans le cadre de l’IEL (Institut d’étude du langage) de l’UNICAMP (Université de Campinas, Brésil), le 16 mars 2020

Marie-Anne Paveau

Le langage n’est pas le propre de l’humanité. Les paroles animales dans le travail de la linguistique

A linguagem não é da própria humanidade. Palavras animais no trabalho de lingüística

PLAN DE LA CONFÉRENCE

1. Cadre épistémologique

2. Doxa de l’humanité du langage

3. Décentrements et avancées

4. Phénomènes langagiers dans le discours animal

5. Extension : phénomènes langagiers dans le discours végétal

6. Questions posées à la linguistique

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search