Événement : Bakhtine, Le marxisme et la philosophie du langage, nouvelle traduction

Un événement éditorial d’importance pour tous les penseurs du discours (et les autres) : la nouvelle version de l’ouvrage si longtemps attribué à Mikhail Bakhtine, Le marxisme et la philosophie du langage, définitivement rendu à son auteur Valentin Voloshinov, traduit par Patrick Sériot et Inna Ageeva, dans la nouvelle collection « Bilingues en sciences humaines » des éditions Lambert-Lucas, sous le titre :

Marxisme et philosophie du langage. Les problèmes fondamentaux de la méthode sociologique dans la science du langage.

La traduction courante jusqu’à aujourd’hui est celle de Marina Yaguello, parue aux Éditions de Minuit en 1977, sous le nom de Mikhail Bakhtine (avec Valentin Volochinov entre parenthèses) : Le marxisme et la philosophie du langage. Essai d’application de la méthode sociologique en linguistique, préface de Roman Jakobson. L’ouvrage constitue l’un des fondements de la théorie du dialogisme, devenue mainstream en analyse du discours.

L’ouvrage est bilingue russe-francais, d’après la seconde édition originale corrigée par l’auteur (Leningrad, Priboj, 1930), texte suivi d’archives diverses sur l’activité scientifique de Voloshinov (dont « Chto takoe jazyk? » / « Qu’est-ce que la langue et le langage ? », 1930) inédites en francais, avec une préface de P. Sériot, des index, etc.

L’ouvrage est publié aux éditions Lambert-Lucas, avec le concours de l’Université de Lausanne, 600 pages, 49 euros.

Commande et table des matières téléchargeable sur le site des éditions Lambert-Lucas

Un billet sera consacré prochainement à cette nouvelle traduction et aux modifications qu’elle apporte à la théorie bakhtinienne du discours. Une pierre sans doute dans le jardin luxuriant de l’industrie dialogique…


Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...