Freud : “la fécondité de nos conceptions…”

Freud, le 26 mai 1907, écrit à Jung : “Rien ne sert ici que continuer et travailler ; ne pas gaspiller trop d’énergie à des réfutations, laisser agir la fécondité de nos conceptions contre la stérilité de celles que nous combattons.”



Citer ce billet
Marie-Anne Paveau (2010, 5 avril). Freud : “la fécondité de nos conceptions…” La pensée du discours. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sshy

Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search