[Conférence] À la place de l’autre. Désappartenance dénominative, lieu de parole et juridiction lexico-discursive, Stockholm, 15.11.2018

ROMPOL 3

Identity Discourses and Discourses of Belonging vs Non-Belonging in Romance Speaking Countries

November 15-16, 2018, Stockholm University, Sweden

Conférence plénière

À la place de l’autre. Désappartenance dénominative, lieu de parole et juridiction lexico-discursive

Marie-Anne Paveau

Université Paris 13, EA 7338

Plan de la conférence

Préambule. Les sujets vulnérables sont des sujets

1. La désappartenance dénominative

1.1 L’emploi oppressif du nom propre

1.2 L’appropriation essentielle

1.3 L’appropriation raciale et économique

2. Le lieu de parole / lugar de fala

2.1 Une question militante

2.2 Une notion scientifique

2.3 Une juridiction lexico-discursive ordinaire

Conclusion. Les sujets vulnérables sont des sujets situés

Références

BENHELAL Nadai, CORCUFF Philippe, 2004, « Nous sommes tous des juifs musulmans », Le Monde, 13 octobre.

BONNET Valérie, 2011,  « “Don’t call me Nigger, Whitey ”. L’autodésignation de la communauté afro-américaine et la construction identitaire ». Communication XXVIII-2, http://journals.openedition.org/communication/1803

BRUNETEAUX Patrick, 2016, Les mondes rêvés de Georges. Fabrications identitaires et alternatives à la domination, Rennes, PUR.

BRUNETEAUX Patrick, TERROLLE Daniel, 2010, L’arrière-cour de la mondialisation. Ethnographie des paupérisés, Paris, Éditions du Croquant.

BUTLER Judith, 2002 [1997], La Vie psychique du pouvoir. L’Assujettissement en théories, Paris, Leo Scheer.

COSCARELLI Joy, Feb. 27, 2018, « The Cast of ‘Atlanta’ on Trump, Race and Fame », The New-York Times [site], https://www.nytimes.com/2018/02/27/arts/television/atlanta-fx-season-2.html

GAILLE Marie, LAUGIER Sandra, 2013, « Grammaires de la vulnérabilité », Raison publique [site], http://www.raison-publique.fr/article435.html

GARRAU Marie, 2013, « Regards croisés sur la vulnérabilité. “Anthropologie conjonctive” et épistémologie du dialogue », Tracés. Revue de Sciences humaines [En ligne], #13, http://traces.revues.org/5731

GARRAU Marie, 2018, Politiques de la vulnérabilité, Paris, CNRS.

HARAWAY Donna [2007] 1991, « Manifeste cyborg: science, technologie et féminisme socialiste à la fin du XXe siècle » dans Manifeste cyborg et autres essais : sciences – fictions – féminismes, Paris, Exils éditeurs, p. 29-92.

HARDING Sandra, 2004 (ed.), The Feminist Standpoint Theory Reader. Intellectual & Political Controversies, London, Routledge.

MARIGNIER Noémie, 2014, « Je suis une femme, blanche, valide, athée… », Espaces réflexifs [carnet de recherche], https://reflexivites.hypotheses.org/5967

MARIGNIER Noémie, 2018, « Les « énonciations de privilèges » dans le militantisme féministe en ligne : description et critique », Argumentation et Analyse du Discours 18 : http://journals.openedition.org/aad/2309

NIEDZIELSKI Nancy, PRESTON Dennis, 2000. Folk Linguistics. Berlin, New York : De Gruyter.

PAVEAU Marie-Anne, 2008, « Les non-linguistes font-ils de la linguistique ? Une approche anti-éliminativiste des théories folk », Pratiques 139-140 : 93-110.

PAVEAU Marie-Anne, 2013, Langage et morale. Une éthique des vertus discursives, Limoges, Lambert-Lucas.

PAVEAU Marie-Anne, 2016 « Parler du burkini sans les concernées. De l’énonciation ventriloque », La pensée du discours [carnet de recherche], http://penseedudiscours.hypotheses.org/4734

PAVEAU Marie-Anne, 2017a, « Le discours des locuteurs vulnérables. Proposition théorique et politique », Caderno de Linguagem e Sociedade, 18 (1), p. 135-157.

PAVEAU Marie-Anne, 2017b , « “5 mn pour les victimes, 5 mn pour les bourreaux”. Le démon de la symétrie », La pensée du discours, https://penseedudiscours.hypotheses.org/14153

PRAK-DERRINGTON Emmanuelle 2017, « “Je suis Charlie”. Analyse énonciative et pragmatique d’un slogan de crise », Cahiers d’études germaniques, p. 19-38.

RIBEIRO, Djamila, 2017, O que é lugar de fala? Belo Horizonte (MG): Letramento; Justificando.

THOMAS Hélène, 2008, « Vulnérabilité, fragilité, précarité, résilience, etc. De l’usage et de la traduction de notions éponges en sciences de l’homme et de la vie », Recueil Alexandries, Collections Esquisses, http://www.reseau-terra.eu/article697.html

THOMAS Hélène, 2010, La vulnérabilité. La démocratie contre les pauvres, Paris, Éditions du Croquant.

ZOPPI FONTANAMonica, 2017, “Lugar de fala”: enunciação, subjetivação, resistência », Conexão Letras, 12-18, https://seer.ufrgs.br/conexaoletras/article/view/79457


Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Samuel dit :

    Dans les références, dommage de ne pas citer les traducteurs ou traductrices des ouvrages !

    • Marie-Anne Paveau dit :

      oui, tu as tout à fait raison, je les mets toujours en principe mais le billet a été vite fait, en colloque, en prévision de la conférence tout à l’heure pour que les participant.e.s aient les refs biblio invisibles sur un ppt – je vais corriger, je te promets ! ;=)))