[Conférence] “Quand les non-linguistes réparent la colonialité de la langue et du discours”, SIELIPOP II, 15-18.03.23

Table ronde de clôture du colloque SIELIPOP II, conférence en compagnie de Viviane de Melo Resende : “Quand les non-linguistes réparent la colonialité de la langue et du discours” (visioconférence)

–1. CADRAGES ET POSITIONNEMENTS

  • –1.1. La notion de décolonialité
  • 1.2. Une colonialité de la langue et du discours
  • 1.3. Décolonialité et linguistique populaire
  • 1.4. Présentation des données

–2. PRATIQUES DE RÉPARATION DÉNOMINATIVE

  • –2.1. Productions contre-génériques : des contre-guides touristiques
  • 2.2. Modifications correctives officielles et officieuses
  • 2.3. Productions contrefactuelles contre-stéréotypiques
  • 2.4. Productions verbo-iconiques implicitantes

RÉFÉRENCES

  • DANINO C. (2018). Introduction au dossier « Les petits corpus »», Corpus 18, http://journals.openedition.org/corpus/3099
  • HARTÉ, M. I. (2014). “Redignification”, Témoigner. Entre histoire et mémoire [Online], 118, http://journals.openedition.org/temoigner/1277
  • FANON, Frantz. (1952). Peau Noire, Masques Blancs. Paris: Seuil.
  • FANON, Frantz. (1961). Les damnés de la terre. Paris: Maspero.
  • LANDOLSI H. (2022). Hapsatou aurait dû s’appeler … Corinne. Points de vue et postures énonciatives dans le discours sur la francisation des prénoms, Tranel. Travaux neuchâtelois de linguistique 76, p. 21-45.
  • MIGNOLO, W. (2013). Géopolitique de la sensibilité et du savoir. (Dé)colonialité, pensée frontalière et désobéissance épistémologique, trad. V. Lee. Mouvements, 73, 181-190. https://doi.org/10.3917/mouv.073.0181
  • MIGNOLO, W. (2021). Parce que la colonialité est partout, la décolonialité est inévitable, trad. Romain/Emma-Rose Bigé, Multitudes 84, p. 57-67.
  • MIGNOLO W., WALSH C. (2018). On Decoloniality. Concepts, Analytics, Praxis, Durham et Londres, Duke University Press.
  • MOIRAND S. (2004). L’impossible clôture des corpus médiatiques. La mise au jour des observables entre contextualisation et catégorisation, Tranel 40, p. 71-92.
  • MOIRAND S. (2018). L’apport de petits corpus à la compréhension des faits d’actualité, Corpus 18, http://journals.openedition.org/corpus/3519
  • PAVEAU M.-A. (2016). “Le blanc du noir”. De l’emploi oppressif du nom propre, La pensée du discours [carnet de recherche], https://penseedudiscours.hypotheses.org/14558
  • PAVEAU M.-A. (2019). La resignification. Pratiques technodiscursives de répétition subversive sur le web relationnel, Langage & société 167, p. 111-141.
  • PAVEAU M.-A. (2021a). La colonialité du discours, La pensée du discours [carnet de recherche], https://penseedudiscours.hypotheses.org/19937
  • PAVEAU M.-A. (2021b). Novas proposições sobre a linguística popular: metadiscursos militantes e crianças-linguistas. In Leiser Baronas Roberto, Pagliarai Cox Maria Ines (Org.), Linguística popular/Folk Linguistics. Práticas, proposições e polêmicas, Campinas, Pontes Editores, p. 27-50.
  • PAVEAU M.-A. (2023), Une analyse du discours contre-hégémonique. Intersectionnalité critique et pluriversalité décoloniale, Langage & société 178, p.
  • SAÏD, Edward W. L’orientalisme. L’Orient créé par l’Occident, trad. C. Malabou. Paris: Seuil, 2005 [1978].


Citer ce billet
Marie-Anne Paveau (2023, 16 mars). [Conférence] “Quand les non-linguistes réparent la colonialité de la langue et du discours”, SIELIPOP II, 15-18.03.23. La pensée du discours. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sss3

Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search