Le discours pornographique

CouvDP2014M.-A. Paveau, 2014, Le discours pornographique, Éditions de La Musardine, collection « L’attrape-corps », 400 p.

Illustration de couverture : Karl Lakolak, Érographies

Sommaire

Préface de Dominique Maingueneau

Introduction

1. La pornographie et ses discours

1.1. Notions et catégories : de quoi parle-t-on ?
Sexe, sexuel, sexualité
Obscénité
Érotisme
Pornographie

1.2. Un discours hors les normes
Pornographie et philosophie
Une question de philosophie morale

1.3. Pornographie et linguistique
Lexicologie, lexicographie, lexicométrie
La pragmatique
L’analyse du discours

2. Les mots, les noms, les choses

2.1. Les mots sont-ils pornographiques ?
Une disponibilité sexuelle du vocabulaire
Pornométrie : filtrage et censure de la pornographique

2.2. Les dictionnaires des mots du sexe
Les dictionnaires traditionnels
Les dictionnaires politiques ou alternatifs
Les lexiques en ligne : la pornographie explicit(é)e

2.3. Les pornèmes, des mots pour la pornographie
Une lettre classique : X
Un nombre mythique : 69
Les sigles : classements, catégories, pratiques.
Les catégories pornographiques : des « pornotypes » ?
Un vocabulaire spécifique : l’exemple du barebacking, pratique et philosophie

2.4. Une mythologie langagière : les noms des pornstars
Les pornonymes, une classe de noms propres
Les pornonymes ont-ils un sens ?

3. Le texte pornographique

3.1. Le script pornographique
La pornographie, terra incognita des études linguistiques
Le script littéraire à la française.

3.2. Le régime discursif pornographique
La captatio excitationis
Ellipse de la rencontre et conjonction immédiate
Faux récit, vraies postures
Dialogues
Le sexe subjectif
Vocabulaire

3.3. L’écriture comme pratique érotique
La crudité référentielle : « une écriture transparente »
Des procédés pour « décrire le sexe »
L’humour comme loi du genre : pastiches et parodies

4. Technopornographie.  Discours, objets, machines

4.1. Le livre numérique : extension du domaine de la pornographie
Le dynamisme des ebooks érotiques
L’identité érotique des livres numériques
L’exemple de Fifty Shades of Grey : de la fanfiction au best-seller

4.2. Les blogs de pornstars : du ghetto au dialogue
Un discours professionnel
De la pornographie en première personne
Le discours de la liberté sexuelle et de l’empowerment.

4.3. Machines pornographiques
Linguistique du gode
Les petits noms des fucking machines
Technologies sexuelles : la pornographie 2.0

5. La pornographie et le réel

5.1. Ce que la pornographie fait à la réalité
La pornophobie de la morale traditionnelle
Les porn wars. Idéologies et argumentations
Pornographisation, hypersexualisation et autres -isation

5.2. Reformuler la pornographie : le langage du post-porn
Post-porn, un mot politique
Feminist porn / Pornographie féministe
Slut, whore : une réappropriation féministe
D’autres formats discursifs : manifestes et scénarios

Conclusion

Postface de Wendy Delorme

Références bibliographiques