L’alternative quantitatif/qualitatif à l’épreuve des univers discursifs numériques

Les 10 et 11 mai a eu lieu le Colloque international Complémentarité des approches qualitatives et quantitatives dans l’analyse des discours ? à l’Université de Picardie Jules Verne, organisé par Thierry Guilbert et Pascaline Lefort qui travaillent en Analyse du discours et appartiennent au CURAPP. Le programme est consultable ici.

LIVE TWEET

Nous avons été trois à en faire un live tweet sous le hashtag #MQAD : Gloria Franca (@_Gfranca_), Luciana Nogueira (@lulunogcps) et moi-même (@mapav8). Les tweetdocs sont consultables ci-dessous. Gloria ayant un compte verrouillé, ses premiers tweets n’ont pas pu être récupérés par tweetdoc, donc ils figurent en captures d’écrans (bricolage numérique).

CONFÉRENCE

J’ai présenté une conférence intitulée « L’alternative quantitatif/qualitatif à l’épreuve des univers discursifs numériques ». En attendant la publication en volume aux Presses Universitaires de Franche-Comté, en voici le plan, les slides et la bibliographie.

1. La paire qualitatif/quantitatif est-elle symétrique ?

1.1. « Les précisions de la linguistique ne sont pas de celles qui s’énoncent par des nombres. » Meillet, Cohen 1924

1.2. Un exemple de qualitatif revendiqué

2. La nature du savoir linguistique

2.1. Un savoir à l’œil ou au trompe l’œil ? La question de la connaissance vraie

2.2. Du savoir augmenté aux culturonomics

2.3. L’instrument de l’institution ?

3. La question du contexte

3.1. La longue histoire du contexte dans les disciplines TDI

3.2. Le contexte en linguistique de corpus

3.3. Problèmes posés

4. Matières technolangagières

4.1. Une perspective symétrique

4.2. Il y a numérique et numérique (et numérique)

4.3. Les productions technolangagières

4.4. Pour un traitement écologique des productions technolangagières

Conclusion : ouverture sur la question des données et du document

Biblio- et sitographie

Achard-Bayle G., Paveau M.-A., 2012 (à par.), « Réel, contexte, et cognition. Contribution à une histoire de la linguistique cognitive, avec G. Achard-Bayle, HEL Histoire Épistémologie Langage XXXIV(1).

Aït Saïdi L., Matthey M., 2012, « Pratiques linguistiques de 4 facebookiens kabylophones : un exemple de métissage de langues », communication au Colloque de la VALS-ASLA : Le rôle des pratiques langagières dans la constitution des espaces sociaux pluriels d’aujourd’hui : un défi pour la linguistique appliquée, Université de Lausanne, 1-3 février 2012.

Boch F., Grossmann F., Rink F., 2007, Conformément à nos attentes… : les marqueurs de convergence/divergence dans l’article de linguistique Revue Française de Linguistique Appliquée, XII-2 , 109-122.

Cailleux A., 1953, « L’évolution quantitative du langage », Bulletin de la Société préhistorique de France, tome 50, N. 9-10, 505-514.

Guilhaumou J., 2002, « Le corpus en analyse de discours : perspective historique », Corpus [En ligne], 1 http://corpus.revues.org/index8.html

Habert B.

– 2005a, Instruments et ressources électroniques pour le français, Gap/Paris, Ophrys.

– 2005b, Portrait de linguiste(s) à l’instrument. Texto ! Textes et cultures, Vol. X-4.

Habert B., Nazarenko A., Salem A., 1997, Les linguistiques de corpus, Paris, A. Colin.

Labbé D.

– 2001, « Inter-Textual Distance and Authorship Attribution. Corneille and Molière », Journal of Quantitative Linguistics, 8-3, 213-231.

– 2009, Si deux et deux sont quatre, Molière n’a pas écrit Dom Juan, Paris, Max Milo.

– site personnel : http://www.pacte.cnrs.fr/spip.php?article54

Labbé C., Labbé D., 2003, « La distance intertextuelle », Corpus 2, http://corpus.revues.org/index31.html

Lemercier C., Zalc C., 2008, Méthodes quantitatives pour l’historien, Paris, La Découverte.

Mayaffre D., 2010, Vers une herméneutique matérielle numérique. Corpus textuels, Logométrie et Langage politique, mémoire pour l’habilitation, http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00655380

Meillet A., Cohen M., 1924, Les langues du monde, Paris, Champion.

Michel J.-B. et al., “Quantitative Analysis of Culture Using Millions of Digitized Books”, Science magazine, published online on “Sciencexpress”, http://www.sciencemag.org/content/331/6014/176

Mounier P. 2011, « Du discours aux données et retour… », Homo Numericus, http://www.homo-numericus.net/breve1008

Mucchielli A., (dir.), 2008, Dictionnaire des méthodes qualitatives en sciences humaines, Paris, A. Colin.

Paveau M.-A.

– 2007 : « Discours et cognition. Les prédiscours entre cadres internes et environnement extérieur », Corela (Cognition, Représentation, langage) : « Contextes, discours, cognitions », http://corela.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1550

– 2009 : « Mais où est donc le sens ? Pour une linguistique symétrique », conférence invitée au deuxième colloque international Res per nomen, Reims, 30-31 mai, in Actes prépubliés, p. 21-31.

– 2011, « Genre de discours et technologie discursive. Tweet, twittécriture et twittérature », communication à la journée d’étude Modèles et théories du genre en confrontation, org. Driss Ablali, Paris, ENS, 21 octobre (à par. dans Pratiques).

– 2012a : « Activités langagières et technologie discursive. L’exemple du réseau de micro-blogging Twitter », communication au Colloque de la VALS-ASLA : Le rôle des pratiques langagières dans la constitution des espaces sociaux pluriels d’aujourd’hui : un défi pour la linguistique appliquée, Université de Lausanne, 1-3 février 2012, présentation en ligne http://penseedudiscours.hypotheses.org/8338

– 2012b : « Les amitiés numériques. Formes technolangagières et polysémie relationnelle », conférence au Séminaire PHITECO 2012 Amitié et technologies relationnelles, Université de Technologie de Compiègne, du 23 au 27 janvier 2012, présentation en ligne : http://penseedudiscours.hypotheses.org/8334

Pédauque R.T. (collectif), 2003, « Document : forme, signe et médium, les re-formulations du numérique », http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00000511

Rastier F., 2005, « Enjeux épistémologiques de la linguistique de corpus », in Williams G. (éd.), La linguistique de corpus, PUR, Rennes : 31-45


Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l’université Paris 13

Vous aimerez aussi...