[Conférence] Les pas de côté de l’analyse du discours. Du corps et de la technique dans les corpus contemporains

Retrait2Voici le sommaire, le diaporama et la bibliographie de la conférence qui aura lieu (vient juste de se terminer pour les Français…) cet après-midi dans le cadre du colloque « Analyse des discours hors-normes : approches, concepts et méthodes » à l’université de Sherbrooke au Québec.

Sommaire

Introduction. Normes des théories du discours et normes des discours

  1. « La linguistique est une science normative » (Auroux 1998)
  • 1.1 Des corpus inanalysables ?
  • 1.2 La perspective de l’épistémologie sociale
  • 1.3 « Le corpus n’abolit pas la norme » (Auroux 1998)
  1. Normes épistémologiques de l’analyse du discours
  • 2.1 Le premier pas de côté de l’analyse du discours en France
  • 2.2 La « force oppressive des standards » (Kitcher 2007)
  1. Déplacer les standards. Technodiscours et corps-discours
  • 3.1 Du logocentrisme à la technodiscursivité/corpodiscursivité
  • 3.2 Séparabilité du contexte : les limitations actuelles
  • 3.3 Linéarisme des énoncés : vers la délinéarisation
  • 3.4 La prévisibilité des énoncés : vers la dépendance algorithmique et l’augmentation
  • 3.5 De l’objectivisation à la contextualisation technorelationnelle

Conclusion. Un second pas de côté pour l’AD : penser les matières discursives composites

Diaporama

 

Références

  • Auroux Sylvain, 1998, La raison, le langage et les normes, Paris, PUF.
  • Bouvier Alban, Conein Bernard, 2007, L’épistémologie sociale. Une théorie sociale de la connaissance, Paris, Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales.
  • Certeau Michel (de), 1990 [1980], L’invention du quotidien, I : Arts de faire, Éd. Luce Giard, Paris, Gallimard.
  • Gadet Françoise, Mazière Francine, 1986, « Effets de langue orale », Langages 81, 57-73.
  • Kitcher Philip, 2007, « Contraster les différebtes conceptions de l’épistélmologie sociale », trad. N. Baumard, dans Bouvier Alban, Conein Bernard, 2007, L’épistémologie sociale. Une théorie sociale de la connaissance, Paris, Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, 55-80.
  • Macherey Pierre, 2014, Le sujet des normes, Paris, Éditions Amsterdam (première version en ligne sur le carnet La philosophie au sens large).
  • Paveau Marie-Anne
  • – 2010 : « La norme dialogique. Propositions critiques en philosophie du discours », Semen 29, 127-146, http://semen.revues.org/8793
  • – 2014 : « Quand les corps s’écrivent. Discours de femmes à l’ère du numérique », dans Bidaud É. (dir.), Recherches de visages. Une approche psychanalytique, Paris, Hermann, p. 207-241 (en cours de mise en ligne sur HAL).
  • – 2015 [2014], « Ce qui s’écrit dans les univers numériques. Matières technolangagières et formes technodiscursives », Itinéraires ltc, 2015 [2014-1], http://itineraires.revues.org/2313
  • Pêcheux Michel, 1981, « L’étrange miroir de l’analyse du discours », Langages 62, 5-8.
  • Siouffi Gilles, 2011, « Les variantes ont-elles une normativité ? », dans Bertrand O. et Schaffner I. (dir.), Variétés, variations et formes du français, Palaiseau, Presses de l’École Polytechnique, 13-30.

Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...