La pluridisciplinarité au travail en SHS

25 novembre 2012
Par

Pour ouvrir les conférences doctorales de l'ED Érasme 2012-2013, et en particulier le cycle "Épistémologie de la pluridisciplinarité", Anne Paupe et moi-même avons présenté une conférence sur la pluridisciplinarité au travail en SHS. Cette conférence signalait aussi l'existence d'une nouvelle équipe en cours de reconnaissance à Paris 13, Pléiade, issue de la fusion de trois équipes d'accueil disciplinaires, le CRIDAF, le CRESC et le CENEL.

Il s'agissait de débroussailler les notions autour des rencontres et croisements de disciplines : inter-, pluri- et transdiciplinarité mais aussi pré-, post- et adisciplinarité. On trouvera ici les slides des deux conférencières. 

CONFÉRENCES DOCTORALES ÉRASME 2012-2013 

CYCLE « Épistémologie de la pluridisciplinarité »,

organisé par Anne PAUPE et Marie-Anne PAVEAU, PLÉIADE 

Jeudi 18 octobre 2012

Anne PAUPE & Marie-Anne PAVEAU, Université Paris 13, PLÉIADE

La pluridisciplinarité au travail en SHS. Pistes méthodologiques et propositions épistémologiques

 

I. Anne PAUPE : Pistes méthodologiques

 

II. Marie-Anne PAVEAU : Propositions épistémologiques

Références bibliographiques du II

Chevallard Y. 1988, « Esquisse d’une théorie formelle du didactique », Communication au Premier colloque franco-allemand de didactique des mathématiques et de l’informatique (CIRM, Marseille, 16-21 novembre 1986). Paru in C. Laborde (éd.), Actes, La Pensée sauvage, Grenoble, p. 97-106
Darbellay F., Paulsen T., 2008, Le défi de l'inter- et transdisciplinarité : concepts, méthodes et pratiques innovantes dans l’enseignement et la recherche, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes.
Darbellay F., Origgi G., 2010, Repenser l’interdisciplinarité, Genève, Éd. Slatkine.
During S., 2006, « Les Cultural Studies forment-elles une discipline ? Est-ce important ? », Littérature 144, p. 101-118
Fabiani J.-L., 2006, « A quoi sert la notion de discipline ? », dans Qu’est-ce qu’une discipline ?, Enquête, Paris, Editions de l’EHESS, p. 11-34.
Feldman J., 2002, « Objectivité et subjectivité en science. Quelques aperçus », Revue européenne des sciences sociales, http://ress.revues.org/577
Kuhn T.S., 1990 [1977], La tension essentielle. Tradition et changement dans les sciences (1959 : « La tension essentielle. Tradition et innovation dans la recherche scientifique »), Paris, Gallimard.
Kuhn T.S., 1999 [1962], La structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion.
Lahire B., 2012, Monde pluriel. Penser l’unité des sciences sociales, Paris, Seuil.
Lévy J., 2008, « Sortir du pavillon disciplinaire", dans Darbellay F., Paulsen T., 2008, Le défi de l'inter- et transdisciplinarité : concepts, méthodes et pratiques innovantes dans l’enseignement et la recherche, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, p. 194-217.
Morin E., 1994, « Sur l'interdisciplinarité », Bulletin Interactif du CIRET Centre International de Recherches et Études transdisciplinaires 2 : http://basarab.nicolescu.perso.sfr.fr/ciret/bulletin/b2c2.php.
Sperber D., 2010, « Pourquoi repenser l’interdisciplinarité ? », dans Darbellay, Origgi 2010, version de travail : http://www.dan.sperber.fr/?p=103
Toulmin, S. E., 1972, Human Understanding. The Collective Use and Evolution of Concepts. Princeton, NJ: Princeton University Press.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs : , , , , , , , , , ,

Posté dans : Épistémologie, Théorie du discours

Les commentaires sont fermés.

Façons de penser, partager

Contrat Creative Commons


S'abonner à ce carnet

S'abonner à ce carnet

Vous allez être redirigé vers le service d’abonnement du Cléo à OpenEdition. Cochez Hypotheses.org puis sélectionnez ce carnet dans la liste.