Populo

22 octobre 2012
Par

La pensée du discours publie avec plaisir pour une première Table ouverte un billet de Marie-Anne Chabin qui tient le blog Impressions, Expressions. Selon le principe de la Table ouverte, que l'on trouvera décrit ici, nous avons écrit l'une chez l'autre. L'échange porte sur les mots en -o. Si l'on trouve ici une réflexion sur populo, on trouvera, de la part de Marie-Anne Paveau, chez l'autre Marie-Anne, un billet sur le terme collabo.

 ***

Ce qui frappe d’abord, c’est le côté singulier du mot : LE populo, face à tous LES aristos, LES bobos, LES cocos, LES fachos, LES socialos, LES écolos, LES cathos, LES proprios, LES intellos, LES affreux jojos et les autres pluriels plus ou moins tendres des nombreuses communautés de la société.

Ensuite, il apparaît que le populo n’est ni féminin ni masculin ; le populo est neutre, comme le vulgum pecus dont il est le nom vulgaire (c’est le cas de le dire !).

Le populo n’a pas d’identité citoyenne. Il est une entité un peu floue dont on ne distingue pas le détail et sur lequel on pose un regard ou bien affectueux ou bien méprisant. On pourrait presque croire qu’il y a deux populos : le bon peuple (le populo qui danse dans les guinguettes après le turbin, chanté par Francis Carco et Yves Montand) et le bas peuple (« tout juste assez bon pour le populo », « serrer la vis au populo », « expédier le populo au casse-pipe en temps de guerre »).

Le populo se masse (attention, rien à voir avec le massage thaïlandais) sur les plages (la grève) et sur les places (les jours de grève) mais rarement dans les palaces ; il se presse (parfois comme un citron) dans les bus et sur les talus au passage du roi de Prusse. Mais le populo ne s’exprime pas. On parle pour lui. Il peut arriver qu’un individu noyé dans la foule sorte du lot et veuille en être le porte-parole, mais ça ne marche jamais ; soit l’individu ne peut pas se faire entendre, soit il acquiert à ce moment-là une identité propre et finit par parler du populo de l’extérieur.

En conséquence, le populo ne produit pas d’archives. Il apparaît dans les archives des autres mais il n’en produit pas en son propre nom. Il ne laisse pas de traces ; ce sont les autres qui en laissent pour lui.

Pour le XVIIIe siècle, le populo apparaît dans les archives judiciaires sans en être jamais l’auteur ; les gens de justice rapportent ses propos ou ses actions, passées au crible de la langue du droit, dans un procès-verbal dont le procès biaise le verbal… Aujourd’hui, à côté de la télé-réalité et du courrier des lecteurs, les réclamations auprès des administrations et des entreprises constituent une augmentation quantitative des témoignages sur le populo, mais les manifestations les plus caractéristiques de son existence sont les commentaires et interjections spontanées postées sur les blogs, « signées » de tout un tas de pseudos populos qui confirment le postulat d’anonymat endémique de la foule.

Extraits [l’orthographe a été respectée, à moins que certains mots ne soient des néologismes…] :

Les paradoxes de la popularité record de Manuel Valls (LE MONDE | 18.10.2012 :

CB 18/10/2012 - 13h09 : Savez-vous qu'il a été à l'origine d'un décret exculant une catégorie de personne d'aller et venir dans une zone géographique donnée... Personne ne parle de cette atteinte fondamentale à la liberté...

Zorglub 18/10/2012 - 14h33 : Poil au nez....

MICHEL HENRI 18/10/2012 - 12h50 : Il faut reconnaître qu'il mène sa barque avec beaucoup de prudence et d'habileté. Ce n'est pas lui qui risque de mettre le bazar dans le gouvernement par des déclarations intempestives. Il me semble être l'un des rares à avoir vraiment les qualités d'un homme d'État.

M F 18/10/2012 - 11h56 : gaffe ! ce type a l'œil gauche allumé ! c'est mauvais signe quand quelqu'un a l'œil gauche allumé ! ;-))

 

Une quête... dans le jeu le plus génial sur wii … []

Mariehorses le 28 Juin 2012, 14:48 : Bonjour les filles, ça fait longtemps que je ne suis plus venue !

Mais j'ai un petit problème, et ça m’agace ;

Dans mon nouveau jeu, go vacation ( jeu trop cool ) dans la quête de la station balnéaire ( celle avec le vieux monsieur ), je ne trouve pas le troisième objet ...

pouvez-vous m'aider ???

Eryn le 01 Juil 2012, 14:57 : Rêveuse à la recherche des étoiles

Graine73 le 30 Juin 2012, 15:51 : Je ne connais pas ce jeu, je ne peux pas t'aider, désolée

Lielie le 02 Juil 2012, 17:45 : Je connaît pas ce jeu, désolé, mais il parle de quoi, il est bien?

Clarab13 le 10 Juil 2012, 09:08 : Je connaîs le jeu mais si tu veux que je t'aide il va me falloir plus d'explication !!! Répond moi vite !

Malheureusement (heureusement ?), ces bribes d’expressions sont vouées à la dilution dans le Cloud car, sauf à être retravaillées par un auteur ou un éditeur, sévère ou empathique, historien, sociologue ou linguiste, elles sont tout bonnement inarchivables.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs : , , , ,

Posté dans : Pensées lexicologiques, Table ouverte

Un commentaire pour “ Populo ”

  1. [...] pensée du discours publie un billet de Marie-Anne Chabin. C’est une réflexion sur le mot populo, son genre, son nombre et ses [...]

Façons de penser, partager

Contrat Creative Commons


S'abonner à ce carnet

S'abonner à ce carnet

Vous allez être redirigé vers le service d’abonnement du Cléo à OpenEdition. Cochez Hypotheses.org puis sélectionnez ce carnet dans la liste.